Francis‎ > ‎

Biographie


Début en rallye en 1982 par le Rallye du Santa Fe.

Après un début de rallye tonitruant (alors 14e au général et 1er en 1600cc) il sort violemment de la route et détruit sa voiture (c'était sa voiture de tous les jours). Après cette épreuve, Francis part travailler en bus !!

Pas refroidi par cette sortie de route, Francis reconstruit une voiture plus affûtée, avec une petite préparation moteur.

L’équipage s’engage aux Rondes Visé-Aubel.

Boum ! 1er spéciale « çà ne passait à fond »… la voiture est détruite.

De plus Francis, est blessé. Conduit à l’hôpital on constate un tassement des vertèbres et un pied cassé! Son Frère,et copilote,n’a rien.

Francis ne veut pas rester sur un échec, il remonte une nouvelle Escort plus développée, et profite de cette période pour « apprendre à conduire ».

1983.

La voiture et l’équipage sont fins prêts et participent avec à plusieurs épreuves en 1600 en accrochant une victoire de classe au Santa Fée Rallye.

Fort de ces belles prestations, Francis monte une 2000 RS plus performante pour participer aux différentes manches du championnat provincial Liègeois avec son frère Charly.

1984.

C’est l’année du couronnement de ses efforts, Francis est sacré Champion ASAF et Vice Champion provincial Liégeois.

Il remporte cette année là les rallyes d’El Panneterie, les Boucles de Lierneux et termine sur la deuxième marche du podium à Francorchamps et au Critérium Micky , pourtant la concurrence était rude avec Michel Dumoulin et Bruno Thiry , les bagarres ont été intenses !

1985.

C’est l’année des podiums : Boucles de Verviers, El Panneterie, Chawresse et Francorchamps avec ces quatre victoires Francis a acquis une belle expérience et décide de participer au championnat Inter, ces participations se soldent malheureusement par autant d’abandons.

1986.

Raymond Richard, qui a copiloté Francis en 1985 et qui est convaincu des talents de son pilote, achète une Porsche 911 SCRS ex Marc Soulet pour s’engager dans le championnat national.

Après une prestation prometteuse aux 12 heures de Marche, 4e au scratch,( pourtant limité par un régime moteur bloquer a 6000 tr/min ) c’est l’abandon sur problèmes mécaniques a Braine le Conte.

Suite à un différent avec le mécano de Raymond Richard, le programme s’arrête net.

1987.

Francis, pas découragé, reprendre le volant de sa bonne Escort 2000 RS pour remporter les Boucles de Verviers.

Commence alors une nouvelle étape dans sa carrière sportive, Francis abandonne son Escort et acquière une Opel Manta GRA (qui connaît pas mal de succès en rallye inter),

Changement de copilote également, il partagera le baquet de droite avec Michel Rosa (qui découvre le copilotage).

Première participation prometteuse aux rondes Visé Aubel, de suite dans les temps de Jean Marie Mélissen (pourtant très en vue en championnat inter) ils terminent dans le top 10 et 2e Groupe A

1988.

Aux Boucles de Spa, le moteur se noie dans le gué des Artistes, c’est l’abandon. L'Opel Manta ne séduit pas Francis et la revend pour revenir à ses premières amours : La Ford Escort 2000 RS.

1989.

Cinq rallyes et 4 podiums, dont deux victoires.

1990.

Après quatre nouvelles épreuves (dont une victoire), Francis raccroche son casque et part vers de nouvelles aventures pour se consacrer pleinement à sa famille et sont entreprise de toiture.



Après 13 années passées loin des spéciales, le virus refait surface en 2004.

En passant devant chez BHR, il s'arrête pour demander a Bernard Herman, s'il ne connait pas une voiture rallye propulsion à louer.

A partir de ce jour là, il renoue avec la compétition après avoir obtenu sa licence avec une Toyota Yaris prêtée par BHR.



2004.

Achat d'une M3 (proche de la série), il s’inscrit à son premier rallye avec son frère Charly et termine 11e au rallye de Jalhay.

Fort de se résultat, il recontacte son ancien copilote Michel Rosa pour mettre sur pieds un nouveau programme.

Après une encourageante 11e place au Rallye de la Semois, la voiture est repeinte en noir avec quelques aménagements moteur.

2005.

Francis renoue avec la victoire aux Boucles de Francorchamps.

2006.

La M3 mini gr.A a un goût de trop peu pour Francis, cette voiture ne lui permet pas d’exprimer tout son talent.

Francis recherche un vraie M3 Full gr.A avec les dernières évolutions.

Le choix se porte une BMW M3 ex Delage participant au championnat de France des Rallyes.

La voiture achetée, elle est essayée sur le circuit de Francorchamps à la plus grande joie des supporters présents.

La voiture est présentée lors du traditionnel souper boulettes de février.

La voiture est fantastique, elle permet à l’équipage de retrouver le chemin des podiums avec son sponsor Cash Converters.

Après une magnifique 12e place à l’East Belgian Rally, au milieu des 4 roues motrices, c’est la victoire au Rallye de Trois-Ponts et au Sprint de Warzée.

Un véritable club de supporters voit le jour, tous habillés d’orange, ils émaillent le bord des spéciales. Le team M3 est né.

2007.

L’équipage remet le couvert, avec deux beaux accessits : 1er Groupe R à l’East Belgian et 6e général et 1er groupe R au Wallonie.

Au Rallye de Wallonie Francis fait la connaissance du team Futur World qui fait rouler François Duval sur une Porche 911 GT3 Road Challenge (il terminera 2e au général). C’est une propulsion moderne et fiable. Le bruit de son moteur est envoûtant. Le projet prend forme fin d’année avec l’aide du sponsor Cash Converters : pour sa première participation au JMC Rallye, Francis classe la GT3 aux pieds du podium (4e général).

Le set-up de la voiture n’est pas bon, elle est trop dure.

Les suspensions sont alors assouplies et la géométrie est revue.

La première participation de l’équipage au Condroz sera une galère; après l’abandon du premier jour sur problèmes électriques. Reparti en super rallye c’est l’embrayage qui rendra l’âme (après seulement deux épreuves).

2008.

Les réglages fins des trains roulants sont repris en main par Jean-Marie Dehaye. La voiture est plus facile à conduire, nous commençons en force à l’East Belgian Rally en repartant le deuxième jour dans le top 10 avant de sortir de la route. L’équipage montera deux fois sur le podium : au Claudy Desoil et au JMC Rally, pour terminer la saison par une belle 16e place au Condroz en accrochant la 2e place en GT derrière Van Woensel et après une belle bagare avec Marc Duez sur porsche également .

2009.

Le team GT3 accueille un nouveau sponsor « ECO VISION », il partagera les flans de la Porsche avec leur fidèle sponsor « CASH ».

L’année commence en force avec une belle deuxième place à Dinant, après un rallye très disputé duquel Bonjean sortira vainqueur pour une poignée de secondes.

Belle prestation au rallye de Wallonie, 1er GT (10e général).

Partie au rallye Claudy Desoil pour gagner, la Porsche quitte violement la route dans la 4e spéciale, alors que l’équipage était en tête.

La voiture est reconstruite à l’identique, merci à notre sponsor carrossier Fortemps qui nous a donné un fameux coup de pouce.

Rassuré, Francis monte sur le podium au JMC Rally et termine deuxième au rallye d’Aywaille.

2010. Grâce au soutien de nos fidèle sponsor Cash Converters et Eco Vision l’équipage présentera son programme lors du traditionnel souper boulettes du 16 janvier.